1 octobre 2016

Seize sièges sociaux du Québec vulnérables

André Dubuc | La Presse

La défense des sièges sociaux fait l’objet de débats depuis le rachat de Rona par Lowe’s. Une étude apporte un éclairage sur les enjeux et les solutions pour protéger les centres de décision au Québec.

Signée Yvan Allaire, l’étude portant le titre Les sièges sociaux des grandes entreprises du Québec sont-ils en péril ? identifie 16 entreprises québécoises comptant au moins 1 milliard de revenus comme étant vulnérables à une prise de contrôle hostile. Le nombre de sociétés à risque passe à 37 quand on considère à la fois le risque d’être l’objet d’une offre hostile ou d’une offre amicale.

Rappelons que l’achat de Rona a fait l’objet d’une offre amicale par Lowe’s la seconde fois. Lire la suite