Isabelle Courville

Présidente du conseil d’administration, Banque Laurentienne
Membre du comité des ressources humaines, IGOPP

Isabelle Courville, ingénieure et avocate de formation, est présidente du Conseil d’administration de la Banque Laurentienne. Fondée en 1846, la Banque gère un actif au bilan d’environ 39 milliards $ et emploie près de 4 000 personnes. Reconnue pour l’excellence de son service, la Banque Laurentienne sert plus d’un million et demi de clients à travers le Canada dans des segments de marché où elle se positionne avantageusement.

Précédemment, Mme Courville a été présidente d’Hydro-Québec Distribution. Cette division compte 7 000 employés qui desservent 4 millions d’usagers répartis sur l’ensemble du territoire du Québec. Elle a aussi été présidente d’Hydro-Québec TransÉnergie, la division responsable de l’exploitation du réseau de transport d’électricité de l’entreprise. Mme Courville a oeuvré 20 ans dans le domaine des télécommunications canadiennes notamment comme présidente du Groupe Grandes Entreprises de Bell Canada ainsi qu’à titre de présidente et chef de la direction du Groupe Bell Nordiq.

Elle siège au conseil d’administration du Canadien Pacifique et du Groupe TVA. Elle est également membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal, de l’Institut des administrateurs de sociétés et de Veolia Environnement, une multinationale française spécialisée dans la gestion optimisée des ressources. Elle a été membre du Conseil consultatif des gens d’affaires de l’APEC (Asia‐Pacific Economic Cooperation) de 2010 à 2013.

En 2012, Isabelle Courville a été sélectionnée par le magazine Fortune au palmarès des 50 femmes d’affaires les plus influentes (50 Most Powerful Women in Business). À trois reprises, elle a figuré parmi les récipiendaires pour les Prix Top 100 des Canadiennes les plus influentes, remis par le Réseau des femmes exécutives. En 2007, elle a reçu le McGill Management Achievement Award pour sa contribution au monde des affaires et son engagement dans la communauté. En 2010, l’Ordre des ingénieurs du Québec lui a décerné le prix Hommage pour sa contribution exceptionnelle à la profession d’ingénieur.